PSR / IPPNW

français ↓

Die „Physicians for Social Responsibility“, die ÄrztInnen für Soziale Verantwortung (PSR) wurden 1962 in den USA gegründet. 1980 wurde in Genf die Organisation „International Physicians for the Prevention of Nuclear War“, die ÄrztInnen zur Verhütung eines Atomkrieges (IPPNW), ins Leben gerufen. 1981 folgte die Gründung der PSR/IPPNW Schweiz.

Nach und während des Kalten Krieges setzten sich PSR/IPPNW vor allem für die nukleare Abrüstung ein. 1991 weiteten die IPPNW ihr Engagement auf alle Kriege aus. Seit ihrer Gründung bekämpfen die PSR/IPPNW Schweiz die zivile Nutzung der Kernenergie, die eng mit der militärischen verbunden ist und ein ungelöstes Abfallproblem hinterlässt.

Im Jahr 2000 hat auch der Vorstand der IPPNW International erstmals eine klar ablehnende Haltung gegenüber der zivilen Nutzung der Atomenergie eingenommen.

Internationale Anerkennung

  • 1984 IPPNW erhalten den UNESCO-Friedenspreis
  • 1985 IPPNW erhalten den Friedensnobelpreis
  • IPPNW sind als offizielle Nichtregierungsorganisation (NGO) an den Vereinten Nationen in New York und Genf akkreditiert. Die PSR/IPPNW Schweiz vertreten IPPNW International offiziell in Genf.

PSR / IPPNW

La société «Physicians for Social Responsability (PSR)», en français Médecins pour une Responsabilité Sociale, a été fondée en 1962 aux Etats-Unis, à l’époque où les bombes atomiques étaient encore testées dans l’atmosphère. L’organisation non gouvernementale «International Physicians for the Prevention of Nuclear War (IPPNW)», en français Médecins pour la Prévention de la Guerre Nucléaire, a vu le jour à Genève en 1980 au moment où la guerre froide avait atteint son apogée. La section PSR/IPPNW Suisse naquit dans un restaurant de la gare de Berne en 1981. A ce moment les efforts d’IPPNW se concentraient avant tout sur le désarmement nucléaire. En 1984, IPPNW a reçu le prix UNESCO de la paix et en 1985 le prix Nobel de la paix. A partir de 1991, IPPNW s’est engagée activement pour la prévention de tous les conflits armés. En 2000, le Comité d’IPPNW a pris position, comme l’avait fait PSR/IPPNW Suisse depuis sa fondation, contre l’utilisation de l’énergie nucléaire à des fins civiles puisqu’elle est étroitement liée à une potentielle utilisation militaire. De plus, l’entreposage définitif des déchets de haute activité ne peut être résolu de façon optimale.

Pour l’année 2006, les activités principales de PSR/IPPNW Suisse sont les suivantes:

  • commémoration du vingtième anniversaire de l’accident Tchernobyl
  • soutien de la recherche en Biélorussie sur les effets de la radioactivité sur les organismes vivants
  • actions dans le cadre du soutien aux enfants malades à la suite de l’accident de Tchernobyl
  • participation active au 17éme congrès international d’IPPNW à Helsinki
  • soutien à la création et au maintien de zones libres d’armes nucléaires
  • prises de position en ce qui concerne l’entreposage définitif des déchets
  • prise de position en ce qui concerne les crises en Iran et Corée du Nord
  • support à l’effort international de l’action «Mayors for Peace»
  • organisation de diverses séances d’information

Dr. med. Jean-Jacques Fasnacht